Watsa : le sit-in des enseignants paralyse les cours dans les écoles conventionnées catholiques

Une école catholique de la cité de Watsa ce jeudi 07 novembre 2019/ photo, Didier Bakonzi

Les enseignants des écoles conventionnées catholiques de la sous division de l’EPSP/WATSA dans la province du Haut-Uele ont observé ce jeudi 07 novembre 2019 un sit-in.

Ils indiquent manifester leurs mécontentements contre la non mécanisation des nouvelles unités (N.U) et non paiement des enseignants non payés (N.P) dans 49 écoles que compte ce territoire en violation de l’article 36 de la constitution du pays.

Dans une lettre adressée à l’autorité territoriale locale dont une copie est parvenue à Orientalinfo.net, le syndicat national des enseignants des écoles catholiques (SYNECAT) déplore également la discrimination salariale dont sont victimes les enseignants mécanisés par rapport à leurs collègues de Kinshasa doublé de la retenue injustifiée et perpétuelle des frais effectuée par la RAW BANK chaque mois lors des paiement des salaires des enseignants.

Ce jeudi, les portes des classes de ces écoles sont restées fermées. Les rares élèves qui se sont présentés ont été bonnement éconduits à la maison explique le coordonnateur du SYNECAT/Watsa.

“ Ce sit-in consiste à se présenter par formalité mais sans travailler. Une façon de dire à l’autorité : nous voici, nous avons besoin de travailler mais, tellement que nous sommes affamés, ventre creux n’a pas d’oreilles, nous n’avons pas de force. C’est ainsi que nous sommes restés attendre que vous nous donniez à manger. ” a dit Fabien Mokobe Mandango.

Par ailleurs, il précise que ce sit-in se poursuivra ce vendredi avant le déclenchement d’un mouvement de grève illimité au cas où leurs revendications ne trouveraient pas d’écho favorable des autorités attitrées.

Le sous-proved de ladite sous-division est resté injoignable.

Héritier Mungumiyo

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire