Haut-Uele : la rougeole fait de ravage dans la zone de santé de Dungu

/
Les autorités sanitaires craignent aujourd'hui le risque d'une contamination à grande échelle si rien n'est fait pour une campagne de riposte contre cette maladie et plaide pour une assistance d'urgence aux structures sanitaires en médicaments nécessaires pour la prise en charge des malades

Tshopo : le torchon brûle entre deux communautés en territoire d'Opala

/
Ceci intervient au lendemain du verdict du parquet de Yangambi rendu en faveur des habitants de Yalokombe dans un vieux conflit foncier datant depuis 2008 les opposant à leurs voisins de Yaluwe allumant le feu de la violence.

Ariwara : le premier cas confirmé positif d'ebola est mort

/
La quarantaine révolue déjà en isolement depuis le 27 juin dernier est morte au petit matin rapporte le médecin chef de zone sanitaire locale. Le docteur Masimumbuko Abha indique que tous les dispositifs pour un enterrement sécurisé au standard de l'OMS ont été observés pour éviter la propagation du virus.

Niangara : la population a marché pour réclamer le départ des Mbororo

/
Les manifestants sollicitent l'implication du chef de l'État pour mettre fin aux nombreux abus de ces éleveurs et leurs vaches sur la population agricultrice et l'écosystème dans la région envahie. Il s'agit notamment de la dévastation des champs, tuerie, viol, interdiction d'accès à la forêt imposés aux autochtones par ces visiteurs indésirables, la pollution de l'environnement et des eaux potables et tant d'autres.

Basoko : 2 présumés bandits de grand chemin et leurs 2 complices aux arrêts

/
Selon le Commandant des FARDC/Basoko, ces personnes arrêtées dont on retrouve les repris de justice, sont poursuivies notamment pour vol à main armée, extorsion, menaces, association de malfaiteurs, ainsi que coups et blessures. Ils opèrent pendant la nuit tout comme pendant la journée dans plusieurs quartiers de la Ville de Basoko, dont les quartiers Libamba, Mambandu et la localité Yalinonge. L’arrestation de ces présumés bandits de grand chemin, a soulagé non seulement la majorité de la population, mais aussi les Autorités locales.

Ituri : "Ces jaloux ont choisi le moment où notre Province va prospérer après les élections des nouveaux animateurs pour nous déstabiliser. Donnons leur chacun les cartons rouges !"(David Mokili)

/
La situation est gravissime ! Personne ne peut dire que notre existence aujourd'hui a un sens. Le caractère sacré de la vie humaine est oublié. Il y a absence quasi totale de l'autorité de l'État à Mahagi, Djugu, Irumu,... et seul l'État reste responsable de sa propre défaillance face à la crise dont nous sommes victimes.

RDC : expansion des éleveurs Mbororo dans le Haut-Uele, le gouvernement provincial pour une loi sur la transhumance

/
Il faut faire comprendre à la communauté internationale que notre population ne veut pas de ces éleveurs à ses côtés. Et lorsqu'on parle des réfugiés climatiques, ce n'est pas que la République Démocratique du Congo où il fait beau vivre, il y a aussi d'autres pays de l'Afrique qui peuvent aussi les accueillir.

Ituri : Jean Bamanisa prêche la paix à ses administrés des territoires meurtris

/
Le gouverneur de l'Ituri a cependant salué la maturité de cette population face à cette attaque injuste qu'elle a subie, il l'a appelée au calme, à ne pas se livrer à la vengeance car le gouvernement provincial vient de lancer des enquêtes pour que toute personne ayant été impliquée dans ces hostilités soit sanctionnée.

Haut-Uele : l'opération "ZÉRO MBORORO" officiellement lancée

/
Les organisateurs ont dans leur mémo adressé au chef de l'État Félix Tshisekedi accordé un délai de 30 jours pour passer à d'autres phases de cette opération dite d'autodéfense si le gouvernement congolais continuait à briller par son laxisme coupable sur le phénomène Mbororo

Durba : les habitants du quartier Kukundeku dans la rue

/
Ils protestent contre les dégâts de l'inondation dans leurs…