Haut-Uele : la rougeole fait de ravage dans la zone de santé de Dungu

/
Les autorités sanitaires craignent aujourd'hui le risque d'une contamination à grande échelle si rien n'est fait pour une campagne de riposte contre cette maladie et plaide pour une assistance d'urgence aux structures sanitaires en médicaments nécessaires pour la prise en charge des malades

Tshopo : le torchon brûle entre deux communautés en territoire d'Opala

/
Ceci intervient au lendemain du verdict du parquet de Yangambi rendu en faveur des habitants de Yalokombe dans un vieux conflit foncier datant depuis 2008 les opposant à leurs voisins de Yaluwe allumant le feu de la violence.

Ariwara : le premier cas confirmé positif d'ebola est mort

/
La quarantaine révolue déjà en isolement depuis le 27 juin dernier est morte au petit matin rapporte le médecin chef de zone sanitaire locale. Le docteur Masimumbuko Abha indique que tous les dispositifs pour un enterrement sécurisé au standard de l'OMS ont été observés pour éviter la propagation du virus.

Niangara : la population a marché pour réclamer le départ des Mbororo

/
Les manifestants sollicitent l'implication du chef de l'État pour mettre fin aux nombreux abus de ces éleveurs et leurs vaches sur la population agricultrice et l'écosystème dans la région envahie. Il s'agit notamment de la dévastation des champs, tuerie, viol, interdiction d'accès à la forêt imposés aux autochtones par ces visiteurs indésirables, la pollution de l'environnement et des eaux potables et tant d'autres.

Basoko : 2 présumés bandits de grand chemin et leurs 2 complices aux arrêts

/
Selon le Commandant des FARDC/Basoko, ces personnes arrêtées dont on retrouve les repris de justice, sont poursuivies notamment pour vol à main armée, extorsion, menaces, association de malfaiteurs, ainsi que coups et blessures. Ils opèrent pendant la nuit tout comme pendant la journée dans plusieurs quartiers de la Ville de Basoko, dont les quartiers Libamba, Mambandu et la localité Yalinonge. L’arrestation de ces présumés bandits de grand chemin, a soulagé non seulement la majorité de la population, mais aussi les Autorités locales.

Ituri : "Ces jaloux ont choisi le moment où notre Province va prospérer après les élections des nouveaux animateurs pour nous déstabiliser. Donnons leur chacun les cartons rouges !"(David Mokili)

/
La situation est gravissime ! Personne ne peut dire que notre existence aujourd'hui a un sens. Le caractère sacré de la vie humaine est oublié. Il y a absence quasi totale de l'autorité de l'État à Mahagi, Djugu, Irumu,... et seul l'État reste responsable de sa propre défaillance face à la crise dont nous sommes victimes.

RDC : expansion des éleveurs Mbororo dans le Haut-Uele, le gouvernement provincial pour une loi sur la transhumance

/
Il faut faire comprendre à la communauté internationale que notre population ne veut pas de ces éleveurs à ses côtés. Et lorsqu'on parle des réfugiés climatiques, ce n'est pas que la République Démocratique du Congo où il fait beau vivre, il y a aussi d'autres pays de l'Afrique qui peuvent aussi les accueillir.

Ituri : Jean Bamanisa prêche la paix à ses administrés des territoires meurtris

/
Le gouverneur de l'Ituri a cependant salué la maturité de cette population face à cette attaque injuste qu'elle a subie, il l'a appelée au calme, à ne pas se livrer à la vengeance car le gouvernement provincial vient de lancer des enquêtes pour que toute personne ayant été impliquée dans ces hostilités soit sanctionnée.

Haut-Uele : l'opération "ZÉRO MBORORO" officiellement lancée

/
Les organisateurs ont dans leur mémo adressé au chef de l'État Félix Tshisekedi accordé un délai de 30 jours pour passer à d'autres phases de cette opération dite d'autodéfense si le gouvernement congolais continuait à briller par son laxisme coupable sur le phénomène Mbororo

Durba : les habitants du quartier Kukundeku dans la rue

/
Ils protestent contre les dégâts de l'inondation dans leurs…

Bas-Uele : 19 personnes kidnappées par la LRA à Mabia libérées

/
Pendant ce temps, la situation sécuritaire demeure très précaire le long de Mbomu,Uele, Baye,Bili,ANGO à la suite des multiples cas d'incursions de la Lra coalisée aux Mbororo

Haut-Uele : les jeunes annocent l'opération "zéro Mbororo"

/
Cette action sera observée par le biais de la population pour que tous moyens utiles de l'autodéfense se voient amorcés par cette population vulnérable afin que le Gouvernement central qui depuis la genèse s'abstient de donner une suite à ces maux agisse. "ZÉRO MBORORO ", cette action serait au bout lorsque ces éleveurs cajolés par la communauté internationale seront déboulonnés du sol congolais en général et le Haut-Uele en particulier

Bas-Uele : retour au calme à Bondo après une journée très agitée

/
À la base la tuerie par arme blanche du chef de centre de Test National de Fin d'Études Primaires (TENAFEP) de Baye dans sa chambre d'hôtel à environs 64 kilomètres de Bondo Centre dans la nuit du vendredi 07 au samedi 08 juin 2019 vers 3h30' du matin.

Haut-Uele : problématique Mbororo, les premiers effets de l'imminence de l'incivisme fiscal à Faradje

/
Une délégation de la commission du gouvernement provincial s'annonce la semaine prochaine en territoire de Faradje. À portée des mains, les autorités provinciales envisagent mettre sur pied un plan opérationnel afin de déplacer de gré ou de force tous les Mbororos se trouvant à Watsa et à Faradje pour leur cantonnement provisoire en territoire de Niangara.

Ituri : une nouvelle vague de plus de 3.000 agriculteurs en provenance du Nord-kivu signalée en forêt de Mambasa

/
La présence de ces personnes causerait l'insécurité dans la région car ces hommes ne sont ni enregistrés et échapperaient au contrôle des autorités de MAMBASA, d'après Anotane Antoine, chef-lieu dudit groupement

Mahagi : 2 morts et 4 blessés dans une nouvelle attaque des assaillants au marché d'Amee

/
Selon des sources concordantes, les assaillants vêtus en uniforme des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) au nombre de 18, tous munis d'arme de guerre sont arrivés à Amee a bord de six motos avant de commettre leur forfait durant deux heures environs le jour du marché et regagner le territoire de Djugu.

Haut-Uele : la CNDH inquiète de la recrudescence de la justice populaire

/
maître Charly KAYUMBA, coordinatrice de la CNDH dans le Haut-Uele condamne ce genre de comportement et appelle la population de de déférer toute personne qui commet l'infraction devant les instances judiciaires pour que la justice soit faite de façon équitable. Elle déplore cependant la défaillance des instances judiciaires

Watsa : une personne lynchée à Surur

/
D'après le commandant second chargé des opérations et sécurité au commissariat territorial de la police de Watsa, l'identité de la victime n'est encore inconnue et moins encore les auteurs de cet acte.

Urgent/Mahagi : une nouvelle attaque des assaillants manipulés en cours à Jupuyaka

/
La population court dans tous les sens, c'est la débandade. Aucun bilan n'est jusque là disponibles

Mahagi : un militaire déployé au front tue son compagnon d'arme à Muguma

/
D'après le capitaine Aimé UMBA, auditeur du parquet militaire de Mahagi contacté par orientalinfo.net, les enquêtes préliminaires sont amorcées pour l'arrestation du présumé assassin afin d'être jugé en procédure de flagrance

Mahagi : la journée ville morte décrétée contre les attaques meurtrières à Mokambo très suivie

/
Selon Hillaire Unencan, coordonnateur de cette structure citoyenne, l'action de ce lundi vise à interpeller les autorités à sortir de leur inaction afin de vite trouver une solution à cette insécurité qui s'étend progressivement de Djugu à Mahagi semant psychose et désolation dans le chef de la population

Mahagi: désormais des journées "villes mortes" chaque lundi pour protester contre l'insécurité

/
Outre cette action, la jeunesse Alur menace d'actionner les dispositions Constitutionnelles en vigueur en RD Congo dans ses articles : 62, 63, 64 et 67 pour préserver l'intérêt suprême de tous les habitants de cette entité si la situation perdurait. Déjà plus de 30.000 déplacés en Chefferie de Mokambo fuyant les dernières incursions des assaillants en provenance du territoire de Djugu en proie à l'insécurité depuis fin 2017 sont enregistrés.