VIH-SIDA : le Haut-Uele, la 1ère province la plus infectée de la RDC avec 6,9 % de prévalence

C’est le ministre provincial de la santé publique dans le Haut-Uele qui l’a révélé en marge de la célébration de la 31è journée mondiale du Sida ce dimanche 1er décembre 2019. Elle est placée par l’ONUSIDA sous le thème : “ les communautés font la différence. ”

Dans son message publié la veille, Norbert Mandana Mambenongama, a appelé chacun de ses concitoyens à prendre un engagement pour faire la différence et s’approprier la lutte contre cette pandémie du siècle, nonobstant la baisse du nombre de décès liés au Sida.

“ Pendant cette période de la célébration de la JMS 2019, (…) toute personne doit faire la différence en connaissant son statut sérologique par un dépistage volontaire afin de mener une vie responsable face à cette pandémie qui ravage nos communautés. Toute personne vivant avec le VIH devrait faire la différence en prenant régulièrement son traitement antirétroviral pour lui permettre de vivre en bonne santé. ” a insisté le ministre dans son message.

M. Mandana a par ailleurs salué la contribution inestimable des organisations communautaires dans l’organisation de la riposte contre le VIH-SIDA.

Selon le rapport de données 2019 de l’ONUSIDA, environ 770 000 personnes à travers le monde sont mortes de maladies liées au sida en 2018. Au cours de la même année, on estimait qu’environ 37,9 millions de personnes à travers le monde vivaient avec le VIH, dont plus de 450.000 en République Démocratique du Congo.

Héritier Mungumiyo

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire