Bas-Uele : Oiseau rare au ministère des Hydrocarbures, Ruth Baduli veut imprimer sa marque

Elle trône depuis le 21 Juin 2019 à la tête du ministère provincial du Genre, Énergie, Hydrocarbures, Culture et Arts de la jeune province du Bas-Uele au terme de l’Arrêté Provincial N°01/VSP/009/CAB/PROGOU/B.U/2019 portant nomination des membres du gouvernement provincial.

La présidente provinciale de la ligue des femmes de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS/Tshisekedi) ayant gagné, la confiance du gouverneur Valentin Senga Paysayo, se dit aujourd’hui déterminée à imprimer une nouvelle marque à ses stratégiques portefeuilles ministériels.

« je mettrai mon mandat à profit pour sensibiliser les femmes à la pratique des sports avec un accent particulier sur l’encadrement de filles mères et les femmes du troisième âge. Promouvoir la femme de diverses façons notamment par la création des centres d’alphabétisation, faciliter l’accès pour tous à l’eau potable et rendre permanent le courant électrique. » révèle-t-elle se confiant à Orientalinfo.net.

Réputée pugnace, madame Ruth Baduli Ngbangosa, s’est également assignée l’objectif d’assurer la permanence des produits pétroliers, lutter contre la coupure et assurer le strict respect des instructions en matière d’hydrocarbures au côté de vivifier le secteur culturel et musical dans la province du Bas-Uélé notamment par l’érection d’un tout premier musée et d’un centre culturel.

Lire aussi : bas-uele-le-gouvernement-valentin-senga-connu

Qui est Ruth BADULI NGBANGOSA ?

42 ans révolus et détentrice d’une licence en Français et Langues africaines de l’ISP/Buta promotion 2018, Madame Ruth Baduli a essentiellement œuvré dans l’enseignement et le social.

Enseignante à l’école maternelle, enseignante à l’école primaire, directrice de l’école maternelle, enseignante des écoles secondaires de la place et de l’ISP Buta et enfin directeur des études à l’Édap secondaire de l’ISP Buta entre 2008-2019.

Originaire du territoire de Bambesa, l’un des six territoires composant le Bas-Uélé, Madame Ruth BADULI NGBANGOSA a été l’une des pionnières de l’UNC au Bas-Uélé en 2010, comme trésorière.

En 2016, elle démissionne pour adhérer à l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS, au sein de laquelle elle assumera différentes hautes responsabilités, en l’occurrence, présidente de la Ligue des femmes, présidente fédérale a.i pendant un an et demi et mandataire aux élections de 2018 au Bas-Uélé.

Elle fut concomitamment présidente de l’AFRAPD, une association qui prend en charge des filles-mères, des enfants mal nourris et les Personnes vivant avec le VIH/Sida (PVV) et vice-présidente du Cadre de Concertation des femmes leaders du Bas-Uélé.

Altruiste, humble et douce de caractère, l’actuelle ministre du Genre, Énergie, Hydrocarbures, Culture et Arts du Bas-Uele apportera aussi sa modeste contribution dans l’encadrement de la jeunesse en étant vice-présidente du comité de football FC Renaissance Buta.

Mariée et mère de six enfants, elle aime conseiller aux femmes et jeunes filles de « se donner d’abord aux études avant d’espérer accéder à des postes de responsabilité malgré la parité et surtout en politique » car ajoute-t-elle, la réelle promotion de la femme marche de paire avec les études.

« Moi, j’ai repris les études en quatrième secondaire après avoir fait cinq enfants, dans le toit conjugale. Et voilà aujourd’hui, je suis ministre. Donc, pour ma province suis un matériel didactique pour nos filles. » témoigne-t-elle avec fierté en reprenant son dicton préféré : « Rien n’est tard, la vie appartient aux courageux« .

Ruth BADULI NGBANGOSA au parcours élogieux est la première femme à occuper les portefeuilles provinciaux de l’Énergie, Hydrocarbures et Culture et Arts en République Démocratique du Congo s’était félicité UDPS/Tshisekedi, son parti.

Lire aussi : HAUT-UELE/PORTRAIT, qui-est-crispin-alibu-le-nouveau-patron-du-ministere-de-linterieur-et-securite

Héritier Mungumiyo

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire