Tshopo : le torchon brûle entre deux communautés en territoire d’Opala

La carte de la Tshopo

Deux personnes blessées par arme blanche une autre prise en otage, c’est le bilan provisoire d’une vive altercation entre les habitants de Yaluwe et ceux de Yalokombe en territoire d’Opala dans la province de la Tshopo depuis le lundi 01 juillet 2019. Ceci intervient au lendemain du verdict du parquet de Yangambi rendu en faveur des habitants de Yalokombe dans un vieux conflit foncier les opposant à leurs voisins de Yaluwe allumant le feu de la violence.

D’après David Yofemo, coordonnateur provincial de la société civile de la Tshopo qui alerte les autorités sur cette situation, les habitants de Yaluwa ont attaqué leurs voisins jusqu’à causer le bilan sus-évoqué. Et comme si cela ne suffisait pas, monsieur Jean-Marie LOSAMO (du village Yalokombe) est pris en otage par ceux de Yaluwe et est en train de subir un traitement inhumain nécessitant d’urgence l’attention de tout le monde et surtout des autorités politico-administratives ajoute la même source.

Contexte

C’est depuis 2008 que les communautés des villages précitées se disputent une concession ayant servi à l’époque coloniale d’une plantations de palmiers. Chacune d’elles veut aujourd’hui récupérer sa terre après la faillite de ce projet. C’est ici que vont intervenir les acteurs politiques, en l’occurrence du député honoraire d’OPALA élu de 2006, le feu Honorable Jems ILOKA.

Ce qui malheureusement n’empêchera pas la dégénérescence de ce conflit entre ces deux villages voisins sous l’oeil impuissant de toutes les autorités territoriales, provinciales comme nationales jusqu’aux dégâts matériels et d’une perte en vie humaine l’année dernière. La justice s’était saisie du dossier jusqu’à rendre son arrêt irritant pour les mécontents du village Yaluwe relate une source bien informée du dossier.

Héritier Mungumiyo

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire