Ituri/Mambasa : encore un site minier des expatriés chinois attaqué par des hommes armés, argent et téléphones emportés

Une dizaine d’assaillants minus de 7 armes de guerre, vêtus en tenue civile et porteurs des gri-gri sur leurs corps ont attaqué le site d’exploitation d’or des expatriés chinois et de la coopérative de Mambasa(COPEMA) au village de Teturi situé à 45 km au sud-est de Mambasa-centre sur la rivière Ituri.

L’attaque a eu lieu le soir du vendredi 07 juin 2019 entre 17h00′ et 18h00′ locales.

Les assaillants ont tiré plusieurs coups de balle près d’une heure environ. 4 chinois ont réussi à se sauver en prenant la fuite dans la forêt du pont Teturi sous les crépitement des
coups de balle.

Les sources sécuritaires de Mambasa avancent un bilan de 30.000 dollars américains et 5.600.000 Francs congolais emportés, plusieurs téléphones portables ravis et un militaire FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) de la 31ième brigade défense principale blessé par balle à sa jambe gauche.

Des informations confirmées par Idriss Koma Kukodila, administrateur de territoire de Mambasa.

« On ne comprend pas, Mambasa qui était autre fois un oasis de paix devient bouillonnant. La population et les services de sécurité devront faire un mariage pour déboulonner ces gens qui mettent Mambasa en insécurité. Ces assaillants avaient aussi des bandelettes à la tête ».

Rappelons que c’est la deuxième attaque armée ciblée au camps des expatriés chinois qui exploitent de l’or et autres matières précieuses sur la rivière Ituri, le 17 mars dernier 2 chinois et 1 congolais ont été tué à la carrière minière de Biondo où une quantité importante d’or, plus de 30.000 USD étaient emportés par des assaillants, 2 véhicules des chinois étaient incendiés suivi du sabotage du camp chinois.

Johnson Vawere

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire