ENVIRONNEMENT : journée nationale de l’arbre, l’environnementaliste Samuel Batalingaya dévoile pourquoi vous devez planter un arbre chez vous

Samuel Batalingaya Bayemuka, expert en aménagement et gestion des ressources naturelles

La République Démocratique du Congo célèbre tout le 05 décembre la journée nationale de l’arbre. Une occasion d’interpeller et montrer aux couches sociales l’importance que revêt l’arbre sur notre vie. En territoire de Watsa dans la province du Haut-Uélé, les activités des structures environnementales prévues en marge de la célébration de cette journée ce mercredi  ont été reportées à la dernière minute pour une date ultérieure.

Approché par ORIENTALINFO.NET, Samuel Batalingaya Bayemuka, expert en aménagement et gestion des ressources naturelles révèle d’emblée que la vie humaine toute entière reste liée à l’arbre. De la maternité à l’enterrement et tout au long de notre parcours, l’arbre joue un rôle prépondérant pour l’amélioration de la qualité de la vie. Une occasion de conscientiser la population à planter des arbres en plus de s’approprier la protection de ceux existants.

« Il est important d’avoir au moins un arbre dans sa parcelle ou dans son champs car l’arbre c’est la vie et nous devons vivre à côté de l’arbre.  En plus la statistique environnementale prouve que le désert du Sahara approche  de notre coté  d’un kilomètre chaque année. A la longue nous ne sommes pas épargner par ce phénomène. D’où nous tous devons conscientiser la population à faire plus pour la protection de l’environnement. L’arbre nous  profite d’une manière directe tout comme indirecte ».

L’environnementaliste  Samuel Batalingaya fait observer que le Nord-est de la République du Congo subit une pression anthropique sur notre environnement  avec la déforestation et la destruction de l’écosystème  nécessitant une attention particulière pour des actions concrètes notamment le reboisement  pour sauver la génération future.

Voici ce que dévoile le site www.bees-ong.org  sur le  rôle de l’arbre dans l’écosystème et dans la vie de l’homme

L’arbre peut renforcer l’attention spontanée et détendre le système sensoriel. On peut aiguiser notre concentration lorsqu’on se promène dans des espaces verts. Des études ont montré que les patients hospitalisés qui peuvent regarder des arbres guérissent plus rapidement et souffrent moins de complications que ceux qui n’ont pas accès à ce type de paysage. (FAO, 1995). De plus, de nombreux panoramas où dominent les arbres stimulent la reprise psychologique car il provoque des sentiments positifs, atténuent les émotions négatives telles que la peur, la colère et la tristesse, peuvent bloquer ou réduire les pensées créatrices de tension nerveuse.

Les arbres donnent une fourniture directe et/ou indirecte d’ombre et ont une valeur récréative puisqu’ils représentent une aire de jeux et de détente pour les enfants.

Les arbres et autres types de végétaux peuvent former des écrans qui ont la capacité de réduire l’intensité du bruit engendré par la circulation des véhicules sur les routes et par les industries bruyantes. Selon des études, environ 20% de la population est gêné par les bruits de la rue. Le bruit peut atteindre des niveaux de 100 dB de façon intermittente et 75 dB en permanence à proximité des principales routes urbaines. Or une exposition prolongée à des niveaux sonores de 85 à 90 dB(A) peut entraîner la perte de l’ouïe. Pour être efficace les écrans végétaux doivent être denses, hauts et larges (25 à 35m de largeur), leur efficacité est d’autant meilleure s’ils sont situés à proximité immédiate de la source de bruit.

L’utilisation de végétaux dans les aménagements paysagers spécifiques comme les jardins, les parcs d’ornements mais également dans des conceptions plus naturelles ou plus rigides, permet de décorer et d’embellir les espaces, surtout urbain. De plus la présence de l’arbre est rassurante.

Les forêts réduisent les maladies infectieuses. Les forêts tropicales non perturbées peuvent exercer un effet modérateur sur les maladies provoquées par les insectes et les animaux.
De nombreuses plantes sont utilisées également dans la médecine africaine. Celles-ci permettent des traitements par méthode douce de maladies de tout genre.

Les arbres ont également un rôle important à jouer dans la purification de l’air, ils absorbent et neutralisent de nombreux polluants gazeux (ozone, dioxyde de soufre, etc) et interceptent les matières particulaires. Les arbres soutirent de l’atmosphère le CO2, le gaz à effet de serre le plus répandu pendant la photosynthèse et piègent dans la biomasse ligneuse. Les chercheurs estiment qu’un arbre planté en milieu urbain peut séquestrer de 5 à 10 fois plus de carbone qu’un arbre planté dans les secteurs ruraux.

Un arbre en bonne santé est capable de soutirer de l’air de plus de 7000 particules de poussière/litre d’air, on ne peut nier alors qu’il est un « appareil » de climatisation et de purification efficace. Dans beaucoup de villes du monde en développement, la concentration et la composition des polluants atmosphériques sont déjà à même de provoquer des maladies chez des sujets vulnérables et la mort prématurée des personnes âgées, notamment celles atteintes de troubles respiratoires.

Au niveau du sol, les structures végétales de type haie, constituent d’excellents régulateurs, en absorbant tout ou une partie des produits phytosanitaires utilisés en excès sur les parcelles cultivées (engrais, pesticides), limitant ainsi les problèmes de pollution de sols, de rivières ou de nappes phréatiques.

Les arbres interceptent et emmagasinent l’eau de pluie à la surface des feuilles et des branches, réduisent la descente vers le sol, favorisent son infiltration, diminuant ainsi le ruissellement et l’érosion et retardant la formation des débits de pointe. Les forêts urbaines peuvent également servir de laboratoire vivant pour l’éducation environnementale et en milieu urbain. Elles contribuent à combler le fossé entre les populations urbaines et les forêts.

La forêt abrite 80% de la biodiversité terrestre. Elle protège donc la diversité et constitue l’habitat de nombreuses espèces animales et végétales.

 

 ORIENTALINFO.NET

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire