TSHOPO : des journalistes du RCEN à l’école de la sécurité alimentaire

Les pEarticipants à l’ouverture de l’atelier du RCEN sur la sécurité alimentaire vendredi 26 octobre 2018 dans la salle MONACO de Kisangani© Les dépêches de la Tshopo

Une vingtaine des journalistes du réseau des communicateurs pour l’environnement (RCEN) participent depuis ce vendredi 26 octobre 2018 à un atelier de formation sur l’investigation et le rapportage en matière de sécurité alimentaire et de système d’alerte précoce.

C’est la salle MONACO de l’Université de Kisangani qui sert de cadre à ce seminaire de deux jours organisé par la coordination provinciale du RCEN avec l’appui financier de la Fondation Konrad Adenauer.

Ces assises de ont pour objectifs d’initier les participants aux travaux journalistiques sur la sécurité alimentaire et d’alerte précoce, fournir aux journalistes les connaissances nécessaires pour mener les enquêtes de plus en plus exigeantes demandées par les auditeurs, téléspectateurs et lecteurs en matière de sécurité alimentaire, et enfin renforcer les capacités en écriture journalistique, a déclaré dans son mot de bienvenue François OKONDAMOMBA OLONGO, coordonnateur provincial du RCEN dans la Grande Orientale.

De son côté, le professeur Felicien KABAMBA, délégué de la fondation Konrad Adenauer a appelé les séminaristes à une participation active.

Parmi les orateurs, il y a le professeur Jean-Pierre LIFOLI BALEA de l’Université de Kisangani et André KITENGE, journaliste à la Radio OKAPI.

Les participants viennent de différents organes de presse de la ville-capitale de la province de la TSHOPO a-t-on précisé à ORIENTALINFO.NET.

Rappelons que le RCEN est une organisation créée à Kinshasa par un groupe des professionnels de la presse. Il vise notamment à inciter les médias à mener des actions concrètes dans la lutte contre les problèmes environnementaux.

Rédaction

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire