Haut-Uele : le sit-in du personnel du gouvernement provincial sorti était illégal et commandité par des officines politiques (officiel)

Le gouvernement provincial du Haut-Uele a condamné vendredi 11 octobre, les manifestations des anciens agents du gouvernement provincial sorti au sein du cabinet du gouverneur Christophe Baseane Nangaa jeudi dernier.

Ces manifestants qui réclamaient le paiement de leurs arriérés des salaires et autres indemnités de sortie avaient assiégé tôt le matin le cabinet de l’autorité provinciale paralysant son fonctionnement et perturbant l’ordre public déplorent les participants à la réunion du conseil des ministres et celle du comité provincial de sécurité élargies aux membres du bureau de l’Assemblée provinciale.

À LIRE AUSSI : haut-uele, la-police disperse un sit-in des agents du gouvernement provincial sortant réclamant leurs arriérés

Ce sit-in illégal et désordonné est le fruit d’une cabale politique de nature à saper l’autorité de l’État en province. Le gouvernement provincial s’est engagé à ne plus jamais tolérer une telle situation. Les auteurs ne resteront non plus impunis fait savoir le porte-parole du gouvernement provincial Jean Ngelia Abusa.

“ Les membres du conseil des ministres et du comité provincial de sécurité élargi considèrent que quelques soient les motivations de revendications, légales soient-elles, les lois et règlements de la République doivent été respectés dans toute leur rigueur. ”

S’agissant des arriérés des salaires et autres indemnités de sortie, le gouvernement provincial estime qu’il s’agit d’une situation générale qui ne concerne pas seulement les membres du gouvernement sorti et leurs cabinets, mais aussi ceux du commissariat spécial nécessitant une approche globale.

Héritier Mungumiyo

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire