Watsa/sport : vers une saison sportive 2018-2019 hypothétique

Visiblement c’est ce qu’augure la cacophonie entretenue autour du leadership du cercle de football de Watsa depuis la récente suspension controversée du président de cette structure par le service des sports et loisirs de la juridiction et la confusion qui s’en est suivie.

Les clubs qui se réclament des ayants droit sont revenus à la charge mardi 02 octobre 2018 avec des nouveaux préalables pour leur participation au championnat cette année pendant que tout semblait d’harmoniser.

Ces clubs exigent le départ du comité actuel du cercle sportif tout en le chargeant plusieurs griefs notamment:
La mégestion
-Bras de fer avec le service des sports et la non clarté dans les recettes déficitaires, mais également la disparition des certains clubs via la démission des différents présidents et suppression d’autres clubs dans la course.

Les initiateurs de la pétition disent restés toujours intransigeants dans leur position de boycotter le championnat local du cercle sportif de football de Watsa, session 2018-2019 avant la prise en compte de leurs revendications.

En réaction, l’incriminé ne se reconnaît pas dans tous les griefs portés contre lui les qualifiant des sans accusations preuves. Toute fois, Pambi Onankoy, président du cercle sportif de football de Watsa dit rester disponible à toute vérification.

« Ce sont ces clubs qui nous élisent. Lors qu’ils ont des préoccupations, il faut les écouter, mener des enquêtes et voir comment leur répondre. Nous avons reçu la pétition et c’est à l’entente sportive de venir enquêter et connaître ce qui se passe. » a-t-il dit à la presse.

Rédaction

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire