Haut-Uele : “Le potentiel de la province ne traduit pas les recettes générées” (Leu Makombi)

C’est ce qu’a déclaré le ministre provincial du Haut-Uele en charge de finance, économie, industrie, commerce, transport et voie de communication, monsieur Guillaume Leu Makombi, lundi 09 septembre 2019 au cours d’un entretien après la presse de Watsa.

Le patron de la finance provinciale estime qu’il est urgent d’entamer des reformes nécessaires pour redonner à la province sa valeur financière.

Cette reforme passe notamment par la restructuration de la régie financière provinciale DGRHU (Direction Général des Recettes du Haut-Uele) et la création d’une inspection de finance missionnée à contrôler et assainir la finance de la province ou encore, l’instauration du système des guichets uniques afin de maximiser les recettes. Dans cette optique, des nouveaux animateurs seront nommés à la tête de la DGRHU avant la fin de cette semaine a-t-il annoncé.

S’en suivra la formation des agents de la régie à divers niveau. Une réforme qui pourrait s’échelonner sur une période d’une année maximum.

Les territoires pilotes comme Watsa et Dungu par exemple verront leur circuit de la régie se digitaliser (informatiser) afin de faire face l’évasion et coulage des recettes.

« C’est inconcevable que le territoire économique comme Watsa ne puisse produire annuellement qu’à peine 10millions de francs congolais » s’est-il exclamé.

La province a également intérêt à créer les conditions nécessaires d’investissement à travers l’érection des infrastructures énergétiques afin de permettre la transformation ses nombreuses potentialités à des richesses bénéfiques aux citoyennes et citoyens du Haut-Uele a dit M. Leu Makombi.

Rappelons que le ministre Leu Makombi fait partie de la délégation provinciale conduite par son collègue de l’intérieur et sécurité Crispin Alibu, dépêchée d’urgence à Watsa par le gouverneur de province pour apaiser l’esprit au tour des violences xénophobes en Afrique du sud.

Héritier Mungumiyo

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire