Haut-uele : 7 braconniers internationaux tués dans le parc de la Garamba

Des violents affrontements ont opposés mercredi 21 août 2019 dans l’après-midi des Forces Armées de la République Démocratique du Congo en opération mixte avec les gardes parc contre les braconniers internationaux au Nord du parc de la Garamba, situé à 122 kilomètres à l’Est de Dungu, dans la province du Haut-Uélé.

D’après le porte-parole de l’armée dans le secteur opérationnel Uele, ces braconniers à la recherche des ivoires sont entrés dans cette aire protégée par la frontière avec le Sud-Soudan voisin.

Le bilan fait état de sept braconniers tués, trois ivoires et 180 munitions de AKA47 récupérées par les FARDC ajoute la même source.

Créé en 1928, le parc de la Garamba; domaine de domestication d’éléphants est sous menace permanente des braconniers. Son espèce phare, les rhinocéros blancs sont à ces jours quasi invisibles.

Orientalinfo.net

1 réponse
  1. Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu
    Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu dit :

    Pourquoi tait-on la (les) nationalité(s) des 7 personnes tuées. Pourquoi nous cache-t-on leurs photos ? Que font les étrangers que nous voyons sur la photo ? Autant de questions qui ne permettent pas de rassurer les citoyens sur ce qu’a réellement été le souci de cette mission.
    Enfin, 1928 : le Congo est encore une colonie. Aujourd’hui, le souci du congolais du Haut-Uélé est-il la protection de l’espèce éléphant ou de l’espèce humaine d’abord ?

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire