Haut-Uélé : Le CPJ célèbre la Journée internationale de la jeunesse

Initialement prévue le 12 août de chaque année comme partout dans le monde, le conseil Province de la Jeunesse du Haut-Uélé a célébré ce samedi 17 août 2019, la journée internationale de la jeunesse sous le thème provincial “ l’entrepreneuriat des jeunes gage du développement durable”. Une occasion d’interpeller la jeunesse à l’auto prise en charge.

C’est la grande salle Mgr de Wild de la cathédrale d’Isiro qui a servi de cadre pour la célébration de cette journée juvénile.

Au cours de cette activité qui a connue la participation des plusieurs jeunes issus des différentes couches de la population de la ville d’Isiro et ses environs, quatre thématiques ont été développées à l’intention de l’assistance :
– Participation des jeunes dans l’action politique , thème développé par Honorable Jean Faustin TASILE
– Contraste entre l’éducation et le monde professionnel ; comment y remédier ? ( Jeannot TAVoLE)
– Le programme d’appui et d’accompagnement de la jeunesse et de la population au développement communautaire ; piste des solutions et outils stratégiques de mise en oeuvre ( par l’ass. De Guylaine de l’ONG JTM)
– L’entrepreneuriat , meilleure expression de la formation professionnelle ( Jean-Camile de l’INPP).

Il sied de signaler que le coup d’envoi et la close de ces assises ont été faits par le ministre provincial de la jeunesse du Haut-Uélé Étienne ANDRITO en présence de son collègue des affaires foncières BRUNO NDIAMA et des autres personnalités politico-administratives.

Dans son adresse à l’assistance, Le ministre Étienne ANDRITO a appelé les jeunes à l’esprit de créativité personnelle pour éviter le chômage dans la province du Haut-Uélé et permettre le développement de cette dernière.

De son côté maître Issac DEGBA, président du CPJ Haut-Uélé s’est dit satisfait de la réussite de l’organisation de cette journée, une première depuis l’avènement du CPJ dans le Haut-Uélé. Il lance un vibrant appel à tous les jeunes de sa juridiction à se donner plus au travail que d’attendre toujours des donations politiques ou autres , chose d’après lui ne favorisent pas l’auto prise en charge des jeunes.

Le 12 août a été désigné Journée internationale de la jeunesse par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1999 et constitue une célébration annuelle du rôle des jeunes en tant que partenaires essentiels du changement. Le thème de cette année 2019 « Transformer l’éducation » met l’accent sur les efforts visant à rendre l’éducation plus inclusive et plus accessible pour tous les jeunes, y compris les efforts des jeunes eux-mêmes.

Franck Duabo

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire