Ituri: Les Fardc neutralisent sept mai mai Simba à Makimbilio

Des éléments FARDC/ photo d’illustration, net

Les forces armées de la République Démocratique du Congo affirment avoir tué sept éléments Mai mai Simba de Manu. C’était lors des violents combats qui les ont opposées à ces miliciens le soir du lundi 13 août 2018 au village Makimbilio situé à 2 heures de marche de la localité d’Elota dans la chefferie de Babila Babombi en territoire de Mambasa.

Selon le général Yav Avul Robert, commandant de la 31è brigade défense principale, le bilan de ces accrochages fait état de 7 miliciens mai mai tués, 2 armes de guerre type AKA 47 récupérées côté ennemi par l’armée gouvernementale. L’armée déplore la mort d’un sous-lieutenant tombé sur le champs d’honneur et un caporal blessé par balle.

L’armée a aussi réussi à libérés 38 civils pris en otage par les miliciens. Les FARDC restent déterminées à restaurer l’autorité de l’État dans cette partie de l’Ituri en proie à l’insécurité, kidnapping et autres exactions des forces négatives ajouté cet officier haut gradé.

Ces accrochages interviennent après le pillage systématique la veille du village Mambaka par ces miliciens mai mai fidèles au chef rebelle Manu auto-proclamé général.

Johnson Vahwere/ correspondant

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire