Faradje: Gestion de conflit intercommunautaire, les forces vives appelées à vulgariser les lois et à privilégier le dialogue

La paroisse Saint Jean-Baptiste de Faradje©Orientalinfo.net, Héritier MUNGUMIYO

C’est l’une des recommandations phares de l’atelier sur la gestion des conflits intercommunautaire tenu mercredi 27 juin 2018 à Faradje dans le territoire portant le même nom dans la province du Haut-Uélé.

C’est sur initiative de la MONUSCO/Dungu, affaires civiles que toues les couches sociales de cette entité se sont retrouvées dans la salle paroissiale locale pour échanger au tour du thème précité et dégager des recommandations idoines.

C’est dans un contexte de la consolidation de la paix dans une une région poste conflit récemment meurtrie par les exactions des rebelles ougandais de la l’armée de résistance du Seigneur (LRA).

les participants ont exhorté la société civile, l’administration publique et autres à s’engager vivement dans la vulgarisation des lois du pays afin de préserver la paix chèrement acquise dans cette partie de la République Démocratique du Congo.
Ils doivent également encourager toutes les parties en conflit à privilégier le dialogue ou la justice pour régler tout différend qui pourra survenir dans la communauté.

Héritier MUNGUMIYO

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire