Haut-Uele : problématique Mbororo, les premiers effets de l’imminence de l’incivisme fiscal à Faradje

Des vaches Mbororo dans un champ au village Bhadjube, groupement Ombadroa en chefferie des Logo Ogambi/ photo d’archives

Une délégation de la commission du gouvernement provincial s’annonce la semaine prochaine en territoire de Faradje dans la province du Haut-Uele pour s’imprégner de la problématique Mbororo.

Déclaration faite vendredi 07 juin 2018 par le ministre provincial de l’intérieur et sécurité ad intérim à l’issue de la réunion du conseil provincial présidée par vice-gouverneur Christian Pitanga.

« Depuis quelques temps, les Mbororos ont envahi quasiment tous les territoires de la province du Haut-Uele et particulièrement le territoire de Faradje où il y a eu même l’accrochage avec la population locale. Devant cette situation, la société civile du territoire de Faradje a résolu de prendre un certain nombre des décisions allant jusqu’à l’incivisme fiscal si jamais l’autorité politique ne s’implique pour trouver solution à ce problème. » a expliqué Pascal Mombi Opana.

À portée des mains, les autorités provinciales envisagent mettre sur pied un plan opérationnel afin de déplacer de gré ou de force tous les Mbororos se trouvant à Watsa et à Faradje pour leur cantonnement provisoire en territoire de Niangara et Dungu en attentant leur refoulement vers leurs pays d’origine ajoute le ministre Mombi Opana.

Il sied de rappeler que cette annonce intervient deux jours après le nouvel ultimatum lancé par la société civile de Faradje pour une solution à la problématique de l’envahissement de ce territoire par les éleveurs étrangers Mbororo et leur cheptel.

En effet, les forces vives de Faradje ont dans une correspondance adressée le 05 juin 2019 à l’autorité provinciale menacé d’actionner la désobéissance fiscale face au silence complice des autorités d’ici le 15 du mois en cours. Une décision qui a reçu des appréciations divergentes dans les salons politiques tout comme dans les réseaux sociaux.

Héritier Mungumiyo

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire