Ituri : « Jean-Bamanisa élu gouverneur, l’occasion pour que les rêves deviennent réalités, que l’Ituri décolle et devienne une référence en RDC  » (Jeunesse d’Aru)

Son élection comme deuxième gouverneur de la jeune province de l’Ituri continue de susciter des réactions positives au sein de la communauté Iturienne. Jean-Bamanisa Saidi ou père de la bonne gouvernance pour certaines personnes reçoit des messages de félicitations de tout bord.

La jeunesse du territoire d’Aru dans cette province n’en est pas restée silencieuse. Dans son communiqué du 27 avril 2019, elle se dit satisfaite de la vérité des urnes qui a confié la responsabilité de gérer la province de l’Ituri à l’honnorable Jean Bamanisa Saïdi. Victoire à l’issue de l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs le 10 avril dernier.

Tout en présentant les vœux les meilleurs de longévité, santé, sagesse, amour, abnégation et bonne gouvernance au nouveau locataire du gouvernorat de l’Ituri, la jeunesse de l’Ituri et d’Aru par l’entreprise de son comité de conseil, souhaite que la Province de l’Ituri soit un bijou et une référence en RD Congo.

« Plusieurs défis sont à relever notamment, la sécurité, l’infrastructure routière, l’électricité, l’emploie pour la jeunesse. » rappelle le président du conseil Territorial de la jeunesse d’Aru, monsieur Patrick YIKI MADIMI qui invite le nouvel exécutif provincial à en faire ses priorités.

Par ailleurs, la jeunesse du territoire d’Aru invite Jean Bamanisa à mettre un gouvernement à la hauteur de sa tâche dont les membres sont rigoureusement sélectionnés sur base des mérites.

« Nous voulons un gouvernement qui profite à la jeunesse, couche la plus marginalisée, mais, majoritaire. Gouvernement sans discrimination éthique ou tribal plutôt basé sur l’objectivité, l’intégralité, la compétence, l’efficacité, la rigueur; la méritocratie. Que ce mandat mette en avant plan les causes de la population la plus démunie et surtout rurale. Nous disons »Non et « Non » à un gouvernement qui servira à quelques individus au détriment de la grande majorité et non plus au gouvernement basé sur les affinités politiques, politiciennes, régionales, accusations gratuites ou trahisons. »

La jeunesse d’Aru dans son message de félicitations de deux pages garantie son soutien indéfectible à Jean Bamanisa Saïdi, actuel gouverneur de l’Ituri et lui demande de mettre en action ces rêves pour que l’Ituri soit fort et grand.

Fort de ses expériences comme dernier gouverneur de l’ancienne province Orientale, Jean Bamanisa s’est fixé comme priorité le redressement intégral de la Province de l’Ituri basé sur une bonne gestion de la cité et un bon management des affaires de l’État fondés notamment sur la modernisation de l’administration publique, de la Justice, de l’accès aux Services publics et de la Sécurité intégrale sur l’ensemble de la Province de l’Ituri

« Une bonne gestion de la cité, c’est d’abord une bonne administration des services et des institutions publiques, dans un climat de paix, de justice et de sécurité garanti à tous. Un bon management des affaires de l’État, c’est la prise en compte de toutes les connaissances

et des expériences pour l’exécution des missions d’intérêt général en tenant compte de bonnes relations humaines au sein d’un environnement collectif. »

Il a aussi promis de mettre à profit son mandat de 5 ans pour redonner le sourire aux lèvres de ses administrés.

« Dans le cadre du fonctionnement du Gouvernement Provincial, nous veillerons à un fonctionnement optimal et harmonieux de la pyramide hiérarchique, dont les rouages doivent constituer une synergie permanente et efficace en vue de l’aboutissement des objectifs que nous nous fixons et qui concourent, prioritairement, au bien-être intégral des filles et fils de la Province de l’Ituri. Tous les rouages des services administratifs doivent fonctionner de manière efficiente et efficace. Toutes les procédures légales, à tous les niveaux des instances de la Province, doivent être respectées ; les recettes de l’État doivent être sécurisées et devront prendre en charge les besoins des agents publics de l’État et l’amélioration des conditions de vie des populations. » a dit JBS lors de la présentation de son programme de société.

Nano Mokuba/orientalinfo.net

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire