WATSA: Lancement de la campagne de distribution gratuite des moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’action

C’est parti pour les 4 jours de la campagne de distribution gratuite des moustiquaires impregnées d’insecticides à longue durée d’action sur toute l’étendue de la province du Haut-Uele.

Dans la zone sanitaire de WATSA parité oblige, C’est l’Administrateur du Territoire Assistant en charge de l’Économie Finance et Développement qui a donné le coup d’envoi ce samedi,31 mars 2018 en présence de son titulaire Innocent Makanda Mwamba au centre de santé Kibali situé au chef-lieu de ce territoire.

Mme Dieudonnette MUNGUANANJO a dans son mot de circonstance invité la population à une bonne utilisation de ces moustiquaires afin de se protéger contre les piqûres des moustiques anofelles vecteurs de la malaria.
S’adressant particulièrement aux femmes premières victimes de l’insomnie en cas du paludisme contre les enfants , l’autorité territoriale leur a demandé de rappeler constamment aux hommes que les moustiquaires ne sont pas des lianes pour construire des maisons non plus des filets de pêches et Moins encore des bâches pour clôturer les jardins ou les installations hygiéniques. Elles ne sont pas non plus à mettre en vente après réception.
L’État congolais n’hésitera pas à mettre à la disposition de la justice tout contrevenant a prévenu Mme Dieudonnette Munguananjo.

La campagne proprement dite se déroulera du lundi 02 au jeudi, 05 avril 2018 a indiqué pour sa part le médecin chef de zone de santé de watsa.
Le Dr Crispin LOKUTU a précisé que les détenteurs de jetons seront servis à priori. Toute fois ceux qui en manquent seront servis sur base de leur carte d’electeur.
Il a également insisté sur l’utilisation régulière de ces moustiquaires obtenues gràce aux efforts du gouvernement congolais et ses partenaires sur financement de la Banque Mondiale. Sa durée d’action est de trois ans à condition de bien la protegée et l’utiliser en bon escient.

Au total 70.786 ménages restent attendus pour être servis dans la zone de santé de Watsa.

Rédaction