Le sénateur Jean Bakomito/photo, droits tiers

Le chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi, a annoncé ce mercredi 18 mars 2020, tard dans la soirée, une série de mesures arrêtées pour stopper la propagation de la maladie à coronavirus dans le pays.

Elles sont au total de 13 mesures draconiennes dont les phares sont notamment la suspension, jusqu’à nouvel ordre, à dater de ce vendredi 20 mars, de tous vols provenant des pays touchés par la pandémie, de l’imposition d’une mise en quarantaine de 14 jours maximum à toute personne suspecte, de la dotation de tous les postes d’entrée maritime, fluviale, lacustre et terrestre du territoire national des dispositifs de surveillance adéquats pour contrôler des passagers en provenance de l’étrange et du renforcement de contrôle vers l’intérieur du pays.

On retrouve aussi dans cette liste des mesures, l’interdiction de tous rassemblements, réunions, célébrations, de plus de 20 personnes sur les lieux publics en dehors du domicile familial ; de la fermeture des écoles, des universités, des instituts supérieurs officiels et privés sur l’ensemble du territoire national à dater de ce jeudi 19 mars 2020 pour une durée de 4 semaines ; de la suspension de tous les cultes pour une période de 4 semaines à compter de ce jeudi 19 mars 2020 ; de suspension aussi des activités sportives dans les stades et autres lieux de regroupement sportif ou de l’organisation de deuils jusqu’à nouvel ordre; de l’interdiction, toujours jusqu’à nouvel ordre, de l’ouverture des discothèques, bars, cafés, terrasses et restaurants ; etc.

Lire aussi : coronavirus, le sénateur Bakomito pour la suspension des vols provenant d’Europe

Ces mesures sont saluées et soutenues par le Sénateur de la République, Jean BAKOMITO, car s’inscrivant dans son plaidoyer formulé 2 jours avant. Pour cet élu des élus du Haut-Uele, l’heure est grave, chaque individu doit sensibiliser pour le respect des mesures annoncées afin de sauver des vies humaines avant qu’il ne soit tard. Il se félicite aussi que la jeunesse du Haut-Uele ait alerté en temps sur la question et plaide pour une mobilisation toute azimut contre le Covid-19 dont le nombre des personnes contaminés a grimpé jusqu’à 14 à ce jour dans moins de 48h00′.

« L’heure est grave, nous en appelons à tous les congolais, particulièrement du Haut-Uele d’observer ces mesures. C’est vrai que c’est dur quand on doit fermer certaines activités économiques ou fermer les écoles, mais il y a lieu que les congolais observent ces mesures prises par le gouvernement. Je lance un appel à tous les leaders d’opinion, aux journalistes, pasteurs, députés et tout le monde pour sensibiliser la population et faire connaître ces mesures. Ce virus tue à travers le monde et la population doit connaître le danger qui guette le pays, la situation est vraiment inquiétante.” a réagi M. Bakomito au téléphone d’Orientalinfo.net

Rédaction

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici