L’humanité a célébré le 13 février dernier, la 9è édition de la journée mondiale de la radio sous le thème : « Nous sommes la diversité ». Une opportunité offerte par L’UNESCO depuis 2011 pour célébrer le développement de la radio et son impact sur les vies humaines.

Dans la province du Haut-Uele au Nord-est de la République Démocratique du Congo, le ministre Provincial de la communication et Médias, Jeane Ngelia Abusa, a salué les efforts fournis par L’UNESCO pour promouvoir le rôle de la radio en tant que puissant outil assurant à la fois le rapprochement des peuples et favorisant la préservation et la diversité.

Une occasion également pour le patron des médias du Haut-Uele de souligner à sa juste valeur le dynamisme de paysage médiatique marqué par le pluralisme surtout dans le domaine de la radio.

J. Ngelia a, pour cette journée, rendu hommage à l’ensemble des personnels des stations radios publiques et privées œuvrant dans le Haut-Uele , aux organisations Professionnelles des médias, aux auditeurs composantes, pour les efforts inestimables , les énergies et stratégies déployées pour se remettre sans cesse à l’ouvrage , afin de préserver la liberté de la presse, d’expression et de la démocratie au sein de la Province du Haut-Uele.

« Les radios communautaires jouent un rôle pédagogique non négligeable d’accompagnateur du processus démocratique de la société » a reconnu Ngelia Abusa .

Il a par ailleurs invité les animateurs des radios communautaires du Haut-Uele a lutté contre toute tentation de transformer leurs radios en vecteurs de la division et de la haine.

Franck DUABO/ Isiro.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici