Isiro : Joseph Matete Osako indésirable à la mairie

0
14

Les agents et fonctionnaires de l’État œuvrant à la mairie de la ville d’isiro, chef-lieu de la province du Haut-Uele, sont descendus dans la rue le matin de ce lundi 13 janvier 2020 pour exiger le départ du Maire Joseph Matete Hery.

Dans cette marche pacifique, les locataires de cette institution urbaine se sont vêtus en tenue noire pour exprimer la douleur qu’ils ressentent depuis l’avènement de leur chef désavoué à la tête de la mairie. Ils brandissaient des banderoles et calicots sur lesquels on pouvait lire : » Adieu Matete Osako Hery« .

L’intéressé est accusé notamment de détournement des deniers publics, La tyrannie, la division de son personnel, la semence des conflits au sein de son personnel et autres.

Il sied d’ajouter que cette manifestation de colère qui a commencé au bureau de la mairie, a chuté au secrétariat exécutif de la province du Haut-Uele où un mémorandum a été déposé au Vice-gouverneur Christian Pitanga Mangandro, lu par un des manifestants.

Très réceptif, le vice-gouverneur, Christian Pitanga Mangandro, a promis qu’une enquête sérieuse sera diligentée pour découvrir la véracité des faits portés à la charge du Maire de la ville d’Isiro. L’autorité provinciale a, par ailleurs appelé les agents à l’hôtel de ville au calme car le gouvernement provincial doit agir sans complaisance après l’analyse des griefs.

Mais, jusque là Silence radio du côté du maire incriminé.

Élisée Katato / Correspondance spéciale depuis Isiro

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici