Ituri : destitué, Jean Bamanisa parle d’un geste de rébellion et refuse de démissionner

Le gouverneur de la province de l’Ituri ne s’avoue vaincu après sa destitution par l’Assemblée provinciale mercredi 20 novembre 2019.

Au cours d’un point de presse qu’il a animé tard dans la soirée, Jean Bamanisa responsabilise le président de l’Assemblée provinciale avec qui il entretient un climat malsain depuis un moment d’être derrière cette machination.

Déchu par 27 députés sur 28 votants, il refuse de démissionner et parle d’un acte de rébellion affiché par les élus provinciaux sauront-ils gérer l’après sa démission se demande l’homme sur la sellette.

” Je ne sais même pas ce qui s’est passé à l’Assemblée. Je suis surpris d’attendre qu’ils demandent ma démission. Mais, ce n’est pas comme ça que cela se passe. On est dans un État de droit. Ce n’est pas une procédure correcte. Il y a lieu de l’attaquer. Pour l’Ituri, je ne vais pas déposer ma démission. Je vais faire rapport au chef de l’État qui n’a pas apprécié cette attitude depuis que ces députés ont montré un geste de rébellion. ” a dit le gouverneur déchu à la presse Iturienne.

Rappelons que les députés provinciaux de l’Ituri ont opté pour la destitution de Jean Bamanisa mercredi dernier sur fond d’une tension politique à la suite d’une motion de défiance du député Louis Masumbuko Adaba portée par 16 autres députés. Ils accusent Jean Bamanisa Saïdi de mégestion et non respect à l’organe délibérant.

Héritier Mungumiyo

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire