HAUT-UELE/PORTRAIT : qui est Crispin Alibu, le nouveau patron du ministère de l’intérieur et sécurité ?

Crispin Alibi Uwete, nouveau ministre provincial de l’intérieur et sécurité/ photo, droits tiers

Le député provincial Crispin Alibu Uwete du regroupement politique Alliance a été nommé lundi 08 juillet 2019, ministre provincial de l’intérieur, sécurité, ordre public, décentralisation et affaires coutumières dans le tout premier gouvernement Baseane Nangaa Christophe, en province du Haut-Uele au nord-est de la République Démocratique du Congo.

51 ans révolus, détenteur d’un D.E.A en philosophie, enseignant et formateur, il était jusqu’à sa nomination président de la commission PAJ (Politique, Administrative et Judiciaire) à l’Assemblée provinciale du Haut-Uele.

Acharné farouche contre l’installation des éleveurs étrangers et armés Mbororo dans son Dungu natal avant et après son élection comme député au terme des élections du 30 décembre 2018, C. Alibu reste très déterminé pour en faire son cheval de bataille même jusqu’au prix de son sacrifice suprême affirme-t-il.

Le nouveau ministre de l’intérieur et sécurité du Haut-Uele est également plus connu pour son franc parlé, sa sincérité, son dynamisme et surtout sa ténacité à ne pas reculer devant des obstacles.

Biographie

Né à Dungu le 02 novembre 1968, marié et père de 5 enfants dont 3 garçons et deux filles, Crispin Alibu Uwete fit ses études primaires à l’école primaire Bamokandi de Dungu avant de poursuivre l’école secondaire jusqu’à 4è année à l’Institut wando du même endroit et aller finaliser à l’Institut d’Isiro où il obtient son diplôme d’État en 1992.

Il suit une formation religieuse poste secondaire entre 1992-1993 comme postulant et propédeutique chez les frères de l’instruction chrétienne (F.I.C). Novice au Rwanda chez les frères de l’instruction chrétienne (F.I.C) dans les années 1993-1994, il est rescapé du génocide rwandais en 1995 juste avant son émission des premiers vœux de religion au couvent.

Sortie du couvent

Après la poursuite de son premier cycle de graduat en Philosophie à l’Université catholique du Congo de Kinshasa (1995-1998), Crispin Alibu est nommé Formateur du Juvénat et Postulat des frères de l’instruction chrétienne (F.I.C) entre 1998-2003, année à laquelle, il décide de quitter la maison religieuse.

Soucieux de son apport dans la formation de la future génération, il décide de se mettre au service de sa nation et réussi à obtenir une charge horaire à l’Institut Bamokandi de Dungu (2009-2011).

En suite il se décide d’aller parfaire son deuxième cycle de Licence en philosophie à l’Université catholique du Congo de Kinshasa et diplômé en agrégation (2012-2014) et sans repue, il y enchaîne le troisième cycle de D.E.A.

Ancien Secrétaire général académique de l’Institut supérieur des techniques de développement (I.S.T.D.) de Dungu, Crispin Alibu est élu député provincial, avant de se voir confier illico en février 2019, la charge du ministère de L’É.P.S.P. dans le dernier gouvernement Lola Kisanga, puis rend le tablier en avril à l’approche des élections des gouverneurs et vice-gouverneurs au moment des fortes tractations politiques.

Nommé par le gouverneur Christophe Baseane Nangaa dans son arrêté Nº 004 du 08 juillet 2019, au poste susmentionné, plus d’une personne salue un choix méritocratique.

Héritier Mungumiyo

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire