Watsa/Sport: Fc Durba, Espérant Mbikale brise enfin, son long silence !

Plus de peur que du mal pour la famille footballistique du Fc Durba. Longtemps en exil l’emblématique président fondateur de plus qu’un club comme révèle le slogan du Fc Durba est enfin sorti de son silence de plus de mois pour apaiser les esprits de l’ensemble du club.

Au cours d’une longue interview téléphonique accordée jeudi 07 juin à orientalinfo.net, il justifie son silence et absence pour des soucis sanitaires. Il affirme entretenir des contacts permanents avec les nouveaux dirigeants de la coordination du Fc Durba chapeautée par monsieur Alfredo Tshongo.

Abordant la question de la performance du club et de son actuel coach, Espérant Mbikale salut la bravoure et laisse au comité actuel la charge de juger les résultats réalisés par l’entraîneur Coco. Il appelle par ailleurs l’organe dirigeant du football de Watsa à l’occurrence, le cercle sportif d’être Impartial dans le traitement des clubs pour un avenir radieux du sport roi dans la contrée.

Concernant le départ du jouer bob kasongo alias Marcelo pour un stage à Kinshasa après son retour en passant par Goma pour le préliminaire de la linafoot édition 2016-2017, ce dernier est resté catégorique en appuyant le retour à Kinshasa de bob kasongo et trois autres joueurs de FC Durba pour un stage dans un brefs délai car le football pratiqué a Durba doit aussi évoluer jusqu’au niveau international estime-t-il.

Espérant Mbikale, Président fondateur du Fc Durba, réitère sa confiance aux siens en leur signifiant que le nouveau slogan « nouvelle génération » reste la nouvelle stratégie apportée par le nouveau comité mais pour lui, « plus qu’un club » est celui adapté et reconnu à la fecofa. Les fanatiques et membre du comité ne doivent baisser les bras pour mieux faire dans l’unité et solidarité. Toute la maison jaune et noire doit savoir qu’il signera bientôt son retour a-t-il conclu.

Cette déclaration inattendue doit visiblement donner du tonus à ce club qui s’est retrouvé en perte de vitesse durant un laps de temps à l’absence de son fondateur.

Ruphin Adambu
Orientalinfo.net:

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire