Le gouverneur Christophe Baseane Nangaa a, inspecté ce jeudi 30 janvier 2020, les travaux de réhabilitation de la route Durba-Watsa et de la voirie urbaine de Watsa-Centre. De Durba à Dondi en passant par différentes avenues de Watsa, l’aérodrome de Dusu jusqu’à point de départ, tout a été vu et revu sur son passage ponctué de nombreux arrêts d’inspection.

L’autorité provinciale a jugé relative la qualité des travaux réalisés notamment par TRAMINCO et IOB car d’après ses affirmations, l’idéal est d’arriver non seulement à la réhabilitation, mais aussi à l’asphaltage de 30 kilomètres par chef-lieu dans 5 ans. Watsa pourrait recevoir au-delà de cette prévision a-t-elle fait remarquer au vue de l’évolution rapide des travaux réalisés.

Une occasion pour le deuxième gouverneur du Haut-Uele de formuler certaines observations pour aux ingénieurs commis aux tâches.

“Il est vrai que IOB a fait en préfinancement un travail très appréciable, moyennement quelques remarques que je viens de faire à l’ingénieur. TRAMINSCO a fini les 14kilomètres allant du pont jusqu’à l’aéroport de Dusu. Je pense bien que la même entreprise doit encore reprendre de là et continuer pour faire jonction avec les deux autres entreprises notamment l’Office des routes et SGI qui sont en train de travailler pour recréer la route qui avait été interrompue depuis 30 ans entre Gombari et Mungbere.”

C. Baseane a profité également de sa deuxième mission officielle à Watsa pour réitérer sa détermination à honorer sa promesse de campagne, celle de faire du désenclavement de la province du Haut-Uele la priorité des priorités de son quinquennat.

À cet effet, le chef de l’exécutif provincial du Haut-Uele a, annoncé l’arrivée d’un deuxième lot de 15 engins de réhabilitation routière en provenance d’Allemagne au côté de 3 autres déjà arrivées sur le terrain pour matérialiser cette vision. Une acquisition propre à la province négociée en crédit à hauteur de 11 millions de dollars américains. L’arrivée de ces engins en province via le port de Mombasa reste échelonnée en 5 paliers.

Il sied de de noter que l’actuel homme fort du Haut-Uele inscrit son mandat sous le signe du pragmatisme.

“Je ne parle pas trop. Je ne fais pas propagande. Je ne fais pas non plus la politique politicienne. C’est ce que vraiment j’évite souvent. Même quand je viens comme ça, je ne viens pas me venter. Je ne dis pas à la population que je suis leur dieu. Je lui dis seulement que le minimum que nous percevons à son nom et c’est ce que nous utilisons pour elle.” a fait savoir M. Baseane.

Rappelons que le chef de l’exécutif provincial du Haut-Uele est arrivé dans la capitale économique de sa province depuis l’avant-midi de mercredi 29 janvier. Une décente d’urgence en marge de la visite d’itinérance de Willy Kitobo et Azarias Ruberwa, respectivement ministres congolais des mines et de la décentralisation, réforme institutionnelle dans cette partie du pays.

Orientalinfo.net

Laisser un commentaire