Haut-Uélé : destruction d’une importante quantité de liqueurs fortes et chanvres à Durba

L’administration renforcée et le comité local de sécurité du territoire de Watsa dans la province du Haut-Uélé au Nord-Est de la République Démocratique du Congo ont incinéré ce samedi 26 janvier 2019 près de 500 cartons de boissons fortement alcoolisées, 40 litres de celle locament fabriquée appelée communement « Kasese » et 22 sacs de chanvres. Au total c’est plus de 11.000 petites bouteilles en plastique et sachets de 100 à 200cl de VODKA, EMPIRE, HERO, KICK, WHISKY BRUCE et CUCA qui ont été incinérés.

L’opération de destruction publique supervisée par l’administrateur du territoire s’est déroulée au tour de 15h30′ au marché régional de Surur Bourg/Duembe devant une foule de la population et des opérateurs sécuritaires.

L’autorité territoriale inscrit cette opération dans le cadre de la lutte contre la commercialisation et la consommation de ces produits impropres à la consommation provenant de l’Ouganda via la province voisine de l’Ituri. Innocent Makanda Mwamba explique que ces produits prohibés incinérés étaient arrêtés depuis 2018 par les services de sécurité des mains des civiles, policiers et militaires au poste de contrôle de Bhoo à l’entrée du Haut-Uélé et dans diverses maisons de commerces dans les cités de Durba et Watsa.

La consommation abusive de ces boissons fortement alcoolisées ne reste pas sans conséquence dans la communauté. Il s’agit surtout de la multiplication des cas de banditisme et de la délinquance juvénile sans oublier l’impact négatif sur la santé des consommateurs en majorité des jeunes. Une occasion pour M. Makanda d’appeler à la prise de conscience collective devant ce phénomène avant d’assurer de la poursuite de l’opération enclenchée.

Présent à cette cérémonie d’incinération, le coordinateur de la société forces vives de Watsa a salué cette opération. Odon Buleri a émis le vœu de voir les autorités militaires tenir à l’œil les hommes en uniforme afin de décourager cette fois-ci l’éternel recommencement de ce commerce illégal par une catégorie des intouchables.

ORIENTALINFO.NET

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire