Articles

Haut-Uele : le gouvernement provincial exhorte les Mbororo à commencer de regagner de gré leurs pays

/
Crispin Alibu Uwete dit compter surtout sur la bonne volonté souvent exprimée par ces éleveurs étrangers de regagner chez eux si on leur demandait de rentrer d'une manière pacifique. Ce qui rejoint , poursuit-il la position du gouvernement congolais qui prône toujours le retour inconditionnel des Mbororo chez eux sans moindre brutalité.

Niangara : nouvel accrochage Mbororo-population, la société civile interpelle le gouvernement congolais sur le risque d'un bain de sang

/
On continue à tirer la sonnette d'alarme sur ce dossier qui risque de dégénérer si le gouvernement central continue à déconsidérer ces incidents. Ça évolue très mal et petit à petit, on peut arriver au bain de sang inutilement. Nous sommes dans quel pays, où la population crie au secours mais personne ne réagit. Ça doit changer car nous estimons que nous avons un gouvernement responsable qui doit penser à sa population

Niangara : la population a marché pour réclamer le départ des Mbororo

/
Les manifestants sollicitent l'implication du chef de l'État pour mettre fin aux nombreux abus de ces éleveurs et leurs vaches sur la population agricultrice et l'écosystème dans la région envahie. Il s'agit notamment de la dévastation des champs, tuerie, viol, interdiction d'accès à la forêt imposés aux autochtones par ces visiteurs indésirables, la pollution de l'environnement et des eaux potables et tant d'autres.

Haut-Uele/phénomène Mbororo : les députés provinciaux montent au créneau

/
Dans la province du Haut-Uele au Nord-est de la République…

Haut-Uele : le gouverneur Christophe Baseane Nangaa de retour à Isiro

/
L'autorité provinciale dit avoir mis à profit de son séjour dans la capitale de la RD Congolaise pour exposer aux autorités nationales les difficultés préoccupantes de sa Province, notamment la problématique des éleveurs étrangers MBORORO

RDC : expansion des éleveurs Mbororo dans le Haut-Uele, le gouvernement provincial pour une loi sur la transhumance

/
Il faut faire comprendre à la communauté internationale que notre population ne veut pas de ces éleveurs à ses côtés. Et lorsqu'on parle des réfugiés climatiques, ce n'est pas que la République Démocratique du Congo où il fait beau vivre, il y a aussi d'autres pays de l'Afrique qui peuvent aussi les accueillir.

Haut-Uele : l'opération "ZÉRO MBORORO" officiellement lancée

/
Les organisateurs ont dans leur mémo adressé au chef de l'État Félix Tshisekedi accordé un délai de 30 jours pour passer à d'autres phases de cette opération dite d'autodéfense si le gouvernement congolais continuait à briller par son laxisme coupable sur le phénomène Mbororo

Haut-Uele : les jeunes annocent l'opération "zéro Mbororo"

/
Cette action sera observée par le biais de la population pour que tous moyens utiles de l'autodéfense se voient amorcés par cette population vulnérable afin que le Gouvernement central qui depuis la genèse s'abstient de donner une suite à ces maux agisse. "ZÉRO MBORORO ", cette action serait au bout lorsque ces éleveurs cajolés par la communauté internationale seront déboulonnés du sol congolais en général et le Haut-Uele en particulier

Haut-Uele : problématique Mbororo, les premiers effets de l'imminence de l'incivisme fiscal à Faradje

/
Une délégation de la commission du gouvernement provincial s'annonce la semaine prochaine en territoire de Faradje. À portée des mains, les autorités provinciales envisagent mettre sur pied un plan opérationnel afin de déplacer de gré ou de force tous les Mbororos se trouvant à Watsa et à Faradje pour leur cantonnement provisoire en territoire de Niangara.

RDC-Faradje/Dossier Mbororo : le gouvernement congolais accusé de complicité

/
Le Gouvernement congolais ne veut pas les expulser du territoire national, cela frise une complicité. Entre temps, la population subit les conséquences néfastes de leur présence indésirable : dévastation des champs, tarissement des sources et cours d’eau, colmatage du sol, perturbations de l’écosystème, insécurité permanente