ÉDUCATION : TCFF entame la distribution d’environ 40.000 livres aux écoles de Watsa, Faradje et Aru

Les enfants du GSA, le personnel enseignant, le staff de KGM et celui de TCFF mardi 27 novembre 2018©orientalinfo.net, Éric Mukotsi

Coup d’envoi ce mardi 27 novembre 2018 d’un vaste projet de distribution des manuels scolaires dans les écoles des territoires de Watsa, Faradje dans le Haut-Uélé et Aru en Ituri, situés tous dans le rayon opérationnel de la société Kibali Gold Mine, au Nord-Est de la République Démocratique du Congo.

C’est le Groupe Scolaire l’Avenir (GSA) sis au quartier LEBRUN dans la cité minière de Durba en territore de Watsa dans le Haut-Uélé qui a abrité la cérémonie du lancement de cette campagne en présence des diverses autorités, du personnel enseignant puis des écoliers et élèves.

Au total environ 40.000 livres de différentes disciplines récupérés en France et en Belgique pouvant servir à l’amélioration de la qualité l’éduction des enfants dans les classes allant de 3ème à 6 ème année secondaire seront offerts aux écoles a indiqué Phillippe Deconick chargé de la logistique à Trade Corp Freight Forwaders (TCFF) communement appelé FFK, une sous-traitance de KGM et initiatrice dudit projet. Ce dernier s’inscrit dans le cadre des responsabilités sociétales de TCFF et le souci de combler au déficit criant des livres dans les écoles de la contrée. Il a par ailleurs insisté sur l’utilisation en bon escient de ces matériels scolaires par les bénéficiaires.

« L’entreprise minière doit d’une manière ou d’une autre participer au développement communautaire. La communauté doit se développer et profiter de son installation à travers des divers projets socio-économiques. Nous avons constaté que l’éducation souffre dans ce pays et donc c’est le meilleur créneau pour investir. Ainsi donc, nous appelons les bénéficiaires à bien utiliser ces livres et surtout d’éviter strictement de les mettre en vente car c’est un don et non une activité commerciale ».

Présent lors de la cérémonie du lancement de ce projet, Charles Wells, directeur général de Kibali gold mine a salué ce geste s’inscrivant dans la promotion de l’éducation dans la communauté riveraine. Kibali estime que sa bonne utilisation pourrait conduire inévitablement à l’amélioration de la qualité de l’enseignement dans les écoles.

Satisfaction côté bénéficiaires. Pour Pascal NDASI ANGOKOMO, chef de la sous-division de l’Éducation Primaire, Secondaire et Professionnel de Watsa, ce projet tombe à point nommé au vu de la faible performance réalisée aux examens d’État édition 2017-2018 faute des livres dans les options scientifiques. Il a émis le vœu de voir cette distribution soit étendue sur toute la province du Haut-Uélé. Tout en martelant que le livre est très important pour la vie scolaire et que Sans livres, on ne saura pas progresser.

Il sied de noter que Trade Corp FreightForwaders (TCFF ou FFK) est une entreprise spécialisée dans la logistique et œuvre avec Kibali Gold Mine depuis plusieurs années.

ORIENTALINFO .NET

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire