Faradje : un cultivateur blessé à la flèche par un éleveur Mbororo

La victime fléchée à son arrivée à la structure.

Le fait s’est produit dans l’après-midi du mardi 05 novembre 2019 dans la localité de Kialo, située au sud et à plus au moins 7Km de centre Tadu dans le groupement portant le même nom en chefferie Logo Ogambi, territoire de Faradje dans la province du Haut-Uele.

D’après Étienne Tandele, coordonnateur de la nouvelle société civile congolaise dans ce territoire, la victime réclamait la compassion de ses produits champêtres détruits par les les bêtes de ces éleveurs étrangers.

Elle a reçu une flèche au dos avant d’être vite acheminée dans une structure sanitaire de Tadu pour une opération afin d’extirper cette flèche lui logée par un élément Mbororo.

Cet nouvel incident s’ajoute à plusieurs autres déjà enregistrés dans la région où ces éleveurs Mbororo se comportent en maître déplore le coordinateur de cette même structure du côté de Watsa, un autre territoire également touché par le phénomène Mbororo.

Jean Céphas Gomisame, interpelle l’État Congolais à s’assumer avant que la population puisse perdre patience au vue de la détérioration croissante du climat de cohabitation entre les population congolaises et ses visiteurs indésirables dans cette partie de la République Démocratique du Congo.

“ Nous regrettons et condamner cet incident. Nous demandons que ces Mbororo puissent partir sans conditions. Ils sont trop agressifs. Notre gouvernement doit agir car la population en a assez des exactions de ces Mbororo. ”

Héritier Mungumiyo

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire