Haut-Uele/conflit PNG-communauté riveraine : « Certains leaders cherchent à se créer de popularité en vue de briguer un mandat prochain » (Hon. Hervé Ndute)

L’honorable Hervé Ndute, vice-président de l’Assemblée provinciale du Haut-Uele

Le vice-président de l’Assemblée provinciale du Haut-Uele salue l’initiative et le Courage des coordinations de la société civile des entités riveraines du parc de la Garamba ayant permis de réveiller et de dévoiler beaucoup de trucs au tour de la gestion de cette aire protégée. Toute fois, Hervé Ndute estime qu’il faut se mettre autour d’une table pour trouver une solution durable, qui n’est pas dans la rue.

“ Les revendications de la société civile sont exactes, légales et soutenables, mais les démarches ne sont pas saines. ” a-t-il dit à Orientalinfo.net.

Ayant également fait partie de la délégation provinciale prise pour cible le vendredi 01 novembre dernier à Faradje, l’honorable Hervé Ndute accuse certains politiciens de tireur de ficelle dans ce conflit qui oppose le parc de la Garamba et les communautés riveraines.

“ Même si vous ne serez pas d’accord avec moi, certains LEADERS cherchent à se créer une popularité en vue de briguer un mandat prochain où ils brandiront les raisons d’avoir défendu la cause de la population et qu’ils devraient intégrer les institutions pour continuer la lutte. ”

Pour cet élu du peuple, les territoires de Dungu et Faradje ont longtemps souffert de l’insécurité créée notamment par les SPLA, LRA, les MBORORO, et autres. Il estime qu’il ne serait pas raisonnable de chercher à créer une autre au niveau local. Ces territoires ont besoin de se développer davantage. H. Ndute voit l’espoir d’un développement durable voler en éclat pour la population si les anti valeurs continuent à prendre le dessus.

Par ailleurs, le vice-président de l’Assemblée provinciale du Haut-Uele exhorte les gestionnaires du parc à créer une radio efficace et tenir compte des droits de la population riveraine à travers les revendications des sociétés civile en vue de permettre la circulation correcte de l’information en plus de construire des écoles et les Complexes scolaires et non réhabiliter ceux qui existent, puis accompagner la population dans les projets communautaire et d’agriculture.

Il sied de noter que le forum sur la paix entre les parties en conflit est projeté pour mi-novembre sous la médiation du gouvernement provincial.

Héritier Mungumiyo

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire