Musique : King Pasa lance son premier album « douleur insupportable » sur le marché du disque

La couverture d’un CD de l’album douleur insupportable de l’artiste musicien et cinéaste King Pasa/photo HM

Composé de cinq titres phares sur un total de huit, le tout premier album de l’artiste Patrick Salumu alias King Pasa évoluant à Durba en territoire de Watsa dans la province du Haut-Uélé au Nort-Est dela RDC est un résumé historique des évènements douloureux ayant trait à la vie de l’artiste et ses entourages dans la société notamment dans le Nord-Kivu, l’Ituri et le Haut-Uélé meurtris par des rébellions de tout genre.

Agé de 30 ans et père d’un enfant, King Pasa, cinéaste de longue date converti en musique depuis près d’une année sensibilise et conscientise pour la paix, la justice, le dialogue et l’amour du travail à travers sa musique du style Reggae.

De douleur insupportable à alcoolisme dont les messages découragent la consommation abusive d’alcool en passant par les études pour inciter les jeunes à rêver grand, au taximen qui valorise ce métier de fortune ou encore TPJ (toujours pour la paix et la justice) pour ne citer que ceux-là, le patron de Forever Rastaman community, un groupe créé à peine une année s’adresse à toutes les couches sociales et touchent divers secteur de la vie dans sa quête de conscientisation surtout de ceux qui ont une portion des décisions.

« La musique doit être un moyen de transmission du message pour le développement et l’épanouissement de notre socité.» lance-t-il au micro d’ORIENTALINFO.NET

La sortie officielle de « douleur insupportable » est attendue le 28 octobre prochain dans la salle polyvalente de Durba.

L’artiste King Pasa affirme avoir bénéfié de l’appui financier de la société Kibali GoldMines afin de réaliser son premier album. Il plaide auprès du service des cultures et arts de protéger les œuvres des artistes contre la piraterie qui étouffe l’évolution normale desm nombreux artistes au pays de Lutumba Simaro.

Rédaction

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire