Ituri : nouvelle arrestation de 9 congolais par la marine Ougandaise

Ituri: 9 congolais dont 2 militaires des forces navales arrêtés en Ouganda

7 agents de service de l’environnement et 2 militaires congolais des forces navales sont aux arrêts depuis le samedi 17 août dernier dans le district de Pakwach en Ouganda.

Ils sont accusés d’avoir violé la frontière lacustre pendant qu’ils réglementaient la pêche sur le lac Albert vers Mahagi-Port, chef-lieu de la chefferie des Wagongo dans le territoire de Mahagi.

La marine ougandaise a également saisie 2 armes Ak-47 que détenaient ces militaires congolais, mais aussi 4 moteurs hors bords et une pirogue.
Une délégation conduite par l’administrateur de territoire de Mahagi est attendue ce dimanche sur place à Pakwach.

” Nous venons de recevoir les instructions du gouverneur de province pour aller échanger avec les autorité ougandaises afin d’obtenir leur libération”, a précisé Alfred Bongwalanga Efoloko joint

par lavoixdelituri.net.

Des arrestations de ce genre sont devenues fréquentes sur le lac Albert. Depuis le début de l’année en cours rappelle-ton ,une dizaine de cas d’arrestations des congolais sont déjà enregistrés. Le dernier cas était signalé au début de ce mois où un agent de service de l’environnement et un policier avec son arme ont été arrêté puis libérés le dimanche 11 août dernier à Kaiso toujours en Ouganda.

lavoixdelituri via Orientalinfo.net

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire