Uélé: pour l’armée, la LRA n’existe plus aujourd’hui sur le sol congolais

Quelques éléments FARDC lors d’une marche dans la cité de Durba©Orientalinfo.net, Héritier MUNGUMIYO

Le porte-parole des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) dans le secteur opérationnel Uélé comprenant les provinces du Haut et Bas-Uélé a déclaré jeudi 26 juillet 2018 que les rebelles ougandais de l’armée de résistance du Seigneur (LRA) n’existent plus actuellement sur le sol congolais.

S’exprimant lors d’une interview accordée à la presse à Dungu, le capitaine Carlos Kalombo a indiqué que les FARDC sont arrivées à bout de ces mercenaires ougandais. C’est le fruit de plusieurs opérations menées contre ces rebelles jusqu’à la destruction de leur bastion se trouvant dans le domaine de chasse d’Azande en 2008.

La pression militaire maintenue par l’armée régulière depuis 2010 avec les différentes phases de l’opération Rudia a poussé les éléments de la LRA à se disseminer dans les forêts ou à trouver refuge en République Centrafricaine. C’est delà qui sortaient pour commettre des incursions dans la population par vol, viol, tuerie, kidnapping et consorts a -t-il expliqué.

L’armée a actuellement réussi à extirper les éléments résiduels de cette rébellion étrangère des forêts congolaises et boucher tous les couloirs qui facilitaient leur intrusion sur le sol congolais à partir de la RCA nonobstant la porosité des frontières congolaises grâce au concours des civils et aux dispositifs militaires idoines affirme le capitaine Carlos Kalombo.

Il a par ailleurs précisé que le seceteur opérationnel continue à faire face à la menace des bandits locaux qui ne cessent de mettre en mal la population civile troublant la quiétude dans la région. La population appelée à collaborer avec son armée afin que les efforts consentis produisent toujours de bons fruits.

Rédaction

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire