Un cash point de airtel money à Durba©Orientalinfo.net, photo, Héritier MUNGUMIYO

Des hommes armés non autrement identifiés ont tué un revendeur M-PESA et blessé deux autres le soir du vendredi 13 juillet 2018 dans la cité commercial d’Ariwara située à environ 45km d’Aru dans la province de l’Ituri.

Les premières informations parvenues à ORIENTALINFO.NET indiquent que ces malfrats venus cambrioler dans deux cabines CASH PONT de mobile banking sur le boulevard OKAA au tour de 19h45′ ont tiré sans une autre forme de procès sur les agents qui y operaient. La première victime morte sur le champs âgée de 22 ans seulement s’est vue logée une balle dans la tête et à la poitrine. Les deux jeunes occupants de la deuxième cabine où une importante somme d’argent a été emportée ont reçu chacun une balle soit au bras ou à la cuisse. Ils sont pour l’instant internés dans une structure sanitaire locale. Les assassins ont ravi également la moto d’un taximan pour se volatiliser dans la nature ajoutent les mêmes sources. Une information confirmée également par une source administrative du coin.

Un journaliste de la place joint au téléphone rapporte que toutes les activités sont paralysées depuis tôt le matin de ce samedi 14 juillet à la suite de cet événement. La coordination de la société civile forces vives de la chefferie de Zaki vient de décréter une journée ville morte pour protester contre cet énième fusillage. Son coordonnateur Antoine MOPEPE invite les autorités à mener une enquête sérieuse pour dénicher les auteurs de ce forfait. Il déplore par ailleurs le flou qui entoure souvent ces enquêtes une fois entamées.

Rappelons qu’en mars dernier, un taximan moto avait également été tué et un jeune homme grièvement blessé par balle en mai de l’année en cours. Les auteurs de ces forfaits courent toujours car les enquêtes à cet effet n’ont jusque là rien produit.

Héritier MUNGUMIYO
orientalinfo.net:

Laisser un commentaire