Niangara : la population a marché pour réclamer le départ des Mbororo

Photo d’illustration : Manifestation des jeunes à Isiro le 14 juin 2019 pour lancer l’opération zéro Mbororo dans le Haut-Uele par les jeunes ©droits tiers

La marche organisée par la nouvelle société civile congolaise locale ce vendredi 28 juin 2019 à Niangara dans le Haut-Uele a connu trois différents points de départs avant que les manifestants se joignent pour aller chuter au bureau administratif.

Dans leur mémo adressé au chef de l’État Félix Tshisekedi lu et déposé à l’administrateur du territoire, les populations de Niangara disent non à la cohabitation avec les éleveurs étrangers et armés Mbororo dont ils exigent le départ immédiat du territoire congolais.

Les manifestants sollicitent l’implication du chef de l’État pour mettre fin aux nombreux abus de ces éleveurs et leurs vaches sur la population agricultrice et l’écosystème dans la région envahie.

Il s’agit notamment de la dévastation des champs, tuerie, viol, interdiction d’accès à la forêt imposés aux autochtones par ces visiteurs indésirables, la pollution de l’environnement et des eaux potables et tant d’autres.

Un délai de 30 jours reste accordé pour passer aux actions d’autodéfense au cas où les revendications contenues dans le mémorandum ne trouveraient pas des réponses satisfaisantes du destinataire dans le délai précise Bienvenu Akumbano, coordonnateur de la nouvelle société civile Congolaise de Niangara.

Héritier Mungumiyo

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire