Tshopo/Basoko : Problématique de la connexion Internet, des commerces ferment leurs portes

La persistance de la mauvaise connexion internet dans la commune rurale de Basoko dans la province de la Tshopo commence déjà à décevoir plusieurs services dans cette entité commerciale.

Les sociétaires de jeu du hasard dénommé Chance Sports Betting, communément appelé Paris Foot par exemple, viennent de décider de délocaliser leurs activités depuis ce dimanche 26 mai 2019 dans la commune rurale de Lokutu, où ils peuvent utiliser la connexion Vodacom de la troisième génération (3G).

Le responsable de ce jeu à Basoko affirme que la mauvaise connexion internet dans cette agglomération constitue un manque à gagner très significatif de part leur commerce. Cette mesure intervient après une longue attente sans issue du basculement de la connexion de la deuxième génération (2G) vers 3G ou 4G.

Cependant, les jeunes amoureux du football européen, fervents de ce jeu, n’ont pas apprécié cette décision de délocaliser les trois shops de ce jeu, pourtant habitués à cette affaire.

« Si les responsables des réseaux cellulaires implantés a Basoko-centre ne respectent pas leurs engagements pour faire parvenir la 3G ou 4G dans ce milieu, ils s’exposent dangereusement, car les jeunes vont entamer les actions de grande envergure » affirme l’un des jeunes mécontents qui a requis l’anonymat.

Pour rappel, depuis le mois de février 2019, les abonnés de la connexion internet dans la commune rurale de Basoko, éprouvent d’énormes difficultés de la connexion internet, faute de faible débit.

Après un test dit latent pour savoir la vitesse de la bande passante, il revient à dire que le débit de la connexion serait au voisinage de 9.6kbit/s. Ce qui rend la tâche de plus en plus difficile.

A la suite de cette situation, signalons que certaines personnalités politiques du territoire de précité, préoccupées par la situation, affirment avoir entrepris des démarches à partir de Kinshasa, quant à ce.

Augustin TSHEZA correspondant orientalinfo.net à Basoko

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire