Watsa/agrimines : vers la relance effective de la culture du café par le biais de Kibali GoldMines

Lancement jeudi 16 mai 2019 d’un vaste programme de distribution des plantules des caféiers aux agriculteurs en territoire de Watsa dans la province du Haut-Uele.

La remise symbolique marquant ce lancement s’est déroulée au germoir aménagé au village Doko2/ Kokiza.

Selon Patrice Mukengeshayi, représentant de la société Kibali Gold Mine à cette cérémonie, initiatrice de ce projet, l’objectif est de contribuer à la relance de la culture du café afin de redorer l’image datante du Haut-Uele autre fois capitale de l’or vert.

« L’idéal est de quitter la culture vivrière à celle industrielle. Il n’y aura pas un financement spécial pour ce projet. La contribution de KGM, se résume à la préparation de pépinières , des plantules et de l’encadrement technique avant de laisser l’État Congolais et d’autres structures prendre la relève. Ça sera de même pour le cacao. Nous appelons ainsi la communauté à s’approprier ce projet pour une relance effective de la culture du café et du cacao dans notre milieu » a-t-il ajouté

Satisfaction pour les premiers bénéficiaires dont chacun aura au moins entre 250 et 2000 plantules proportionnellement à sa superficie agricole. Ils seront suivis et encadrés cinq ans durant pour une transformation du projet en unité de production.

 » je suis très content que ce projet devienne une réalité aujourd’hui. Nos grand-pères, nos pères ont été appelés « patron » grâce au café. Nous appelons d’autres personnes à faire de même car avec le café, nous allons remplacer l’or jaune par l’or vert et assurer une bonne auto prise en charge notamment la scolarité de nos enfants » a dit Richard Kaloma, l’un des bénéficiaires.

La première phase lancée à ce jour consiste à la distribution de plus de 60.000 plantules de la variété arabica mwana Africa pour une couverture de 40 hectares de champ sur un total de 157 potentiels.

Ce projet qui s’étend sur Watsa et Faradje bénéficie de l’appui technique de la Fédération paysanne pour la promotion agro industrielle dans l’Uele (FPAU).

Héritier Mungumiyo

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire