Le commandant intérimaire de la Police Nationale Congolaise en territoire de Watsa dans la province du Haut-Uele, a appelé samedi 21 mars 2020, la population à une franche collaboration avec les éléments de l’ordre. Ceci en fournissant en temps réel des renseignements précis pour faire face à la recrudescence de l’insécurité marquée par des actes de banditisme constaté ces derniers jours dans ce coin du pays.

La police dit avoir monté des nouvelles stratégies pour endiguer ce phénomène qui refait surface tout en mettant la population en contribution.

« Que la population prenne soin de nous appeler par voie téléphonique en cas d’un problème. Chaque commandant de l’entité est tenue de disponibiliser à la population son numéro de contact afin de nous permettre d’intervenir dans un délai court à l’instar de +243823464915 . Ce la n’est possible qu’à condition d’être appelé aussi en temps. » a fait savoir le commissaire supérieur Éric Biamungu Mpereza.

Il a par ailleurs indiqué que ces bandits ont repris leurs aventures avec un nouveau mode opératoire bien que certains d’entre eux porteraient encore des armes à feu en circulation.

« ce groupe de criminels ne vive que dans la population et c’est cette même population qui peut nous aider à les démente pour les mettre hors l’état de nuire car la sécurité est une affaire de tous. »

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici